Stock épuisé.
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

Le Yoté


Le Yoté est essentiellement joué en Afrique occidentale (Sénégal, Mali et Burkina Faso). Il s’agit d’un jeu très populaire et très pratiqué, du fait notamment de ses règles simples. Ses fréquents retournements de situation en font un jeu riche et rapide qui, à l’occasion, est le support de nombreux paris.

En Afrique, il est souvent joué avec de simples cailloux, à même le sol, où des lignes et des trous sont creusés.

Le Yoté se joue à 2 sur un plateau généralement soit de 6 cases sur 5, soit de 5 cases sur 5.
Chaque joueur possède 12 pions de couleur différente.
Le but du jeu est de capturer tous les pions adverses.

Au début du jeu, le plateau est vide.

Chacun à son tour, les joueurs peuvent :

· soit poser un pion dans l’une des cases vides du plateau de jeu,

yoté 
· soit déplacer un de ses pions d’une seule case (horizontalement ou verticalement, mais pas diagonalement). Lors de ce déplacement, il n’est pas possible de sauter au dessus d’un de ses pions.


Par exemple, sur le diagramme ci-contre, le pion noir A ne peut se déplacer que dans 2 directions.


yote

. soit capturer un pion adverse en sautant par-dessus lui. On ne peut prendre qu’un seul pion à la fois.

Dans l’exemple ci-dessous, le pion noir A capture un pion blanc, mais ne peut capturer dans le même mouvement le pion blanc B.


L’originalité du Yoté vient du fait qu’à chaque capture, on doit aussi prendre un deuxième pion de l’adversaire.
Ce deuxième pion peut être pris sur le plateau de jeu ou dans la réserve de l’adversaire (les pions qui ne sont pas encore entrés en jeu). Cette règle rend la capture extrêmement importante et intéressante : deux pions sont capturés à chaque fois et le deuxième pion, étant pris n’importe où, peut être l’occasion de créer d’autres menaces sur le plateau de jeu.

Si au cours du jeu, un joueur ne peut plus bouger ses pions, il perd la partie.