Stock épuisé.
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

Bâtissez une merveille architecturale qui transcendera les temps futurs !

Repos Production
5425016920510
SEVFR01
7 Wonders - 2ème édition !

photos non contractuelles

38.00 T.T.C.
en stock

Quantité

Alerte réapprovisionnement
Recevez une alerte par email dès que votre choix sera de retour en stock
Votre e-mail*:

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Détails Produit

Dans ce jeu de cartes, vous allez prendre la tête de l’une des sept grandes cités du monde antique et vous la développerez à son apogée afin que votre civilisation soit la plus puissante en fin de partie.

Déroulement d’une partie

Une partie de 7 Wonders se déroule en 3 phases, appelées Âges. Lors de chacune de ces phases, les joueurs recevront 7 cartes provenant du paquet de cartes de l’Âge joué. Une fois les 3 phases terminées, les joueurs comptabilisent leurs points de victoire pour déterminer le gagnant.

Durant un tour de jeu, chaque joueur choisit une carte de sa Main et la place devant lui face cachée. Une fois que tous les joueurs ont accompli cela, ils la révèlent et effectuent simultanément leur action. La carte jouée vous permettra :

-    soit de construire un Bâtiment qui sera placé dans votre zone de jeu ;
-    soit de construire une étape de votre Merveille ;
-    soit d’obtenir 3 pièces de la banque en défaussant la carte jouée.  

 


Dès que tous les joueurs ont résolu leur action, ils échangent leur Main avec leur voisin et un nouveau tour peut alors commencer. À noter qu’un Âge est constitué de 6 tours durant lesquels vous développerez votre cité, la 7e carte étant défaussée.

La mécanique de 7 Wonders  est particulièrement fluide et les tours de jeu s’enchaînent rapidement, sans « temps mort », ce qui est assez inhabituel pour ce genre de jeu.
 


 

Monuments antiques

En début de partie vous recevez un plateau représentant votre Cité et votre Merveille. Ce plateau est double face (A et B), mais une seule face est utilisée durant la partie. À savoir que la face B est légèrement plus complexe à utiliser. Le plus souvent une Merveille se bâtit en 3 étapes (rapportant des points de victoire). De plus, elle vous offre une capacité spéciale qui orientera bien souvent votre stratégie pour l’emporter. Par exemple, la face A des Jardins suspendus de Babylone octroie un symbole scientifique au choix dès que la seconde étape d’évolution est atteinte, ce qui conduira le joueur à essayer de construire des bâtiments scientifiques pour l’emporter. Ainsi, il semble difficile de pouvoir gagner sans se consacrer un minimum à l’édification de sa Merveille.

 « Quand le bâtiment va, tout va »

La construction de bâtiments est une action primordiale de 7 Wonders. Ces derniers peuvent être gratuits, mais la plupart du temps ils ont un coût en pièces ou nécessitent certaines ressources. Une fois construits ils  apporteront divers bonus, comme la production de biens manufacturés et de matières premières (indispensables à votre politique d’urbanisme), des avantages commerciaux ou  guerriers, etc.… Parfois vous serez incapable de produire les ressources nécessaires pour édifier le bâtiment de votre choix et vous serez amené à acheter ce qui vous fait défaut chez vos voisins (2 pièces par éléments manquants), en essayant de ne pas trop enrichir celui qui a le vent en poupe.

 

La phase de « draft » est très importante et vous allez devoir être attentif durant le changement de Main qui conclut chaque tour, par exemple, en choisissant judicieusement les ressources que votre  cité sera en mesure de produire afin de ne pas être pénalisé lors des tours suivants. Il est tout à fait possible aussi de gêner un adversaire en le privant d’une carte dont il aurait besoin en la défaussant pour obtenir 3 pièces ou en l’utilisant pour faire évoluer votre Merveille. 

Apogée

Pour schématiser le déroulement des événements dans 7 Wonders, le premier Âge est consacré à ériger le socle de sa civilisation en construisant des bâtiments capables de produire les ressources qui serviront à édifier des bâtiments plus ambitieux durant les Âges suivants. À la fin de chaque époque, un conflit militaire s’engage avec vos deux cités voisines et ces guerres vous octroieront des bonus ou malus qui seront comptabilisés à la fin du jeu.

À la fin de la partie, les joueurs comptent leurs points de victoire, sachant qu’il existe 7 manières d’en engranger : le contenu de leur trésor, les bâtiments civils construits, l’état d’avancement de leur Merveille, etc. À savoir que l’Âge 3 est déterminant, puisque c’est à ce moment que vous allez « scorer un max » par le biais, par exemple, de cartes bâtiment Guilde, seulement présentes à cette phase de jeu.

De nombreuses stratégies sont possibles pour l’emporter, du fait de la variété des moyens de marquer des points.

C’est du lourd !

Les belges de Repos Prod ont eu du nez  en éditant le dernier né d’Antoine Bauza, car 7 Wonders devrait s’imposer comme l’un des grands jeux de cette année. Bénéficiant d’une mécanique de jeu simple et d’une profondeur impressionnante, il n’est pas étonnant que 7 Wonders ait fait sensation au dernier salon Essen, La Mecque des jeux de société. Pour finir, j’ajouterai que la variante 2 joueurs est loin d’être anecdotique, même si les parties seront plus intenses avec de nombreux adversaires autour de la table.
 


Joueurs : 2 à 7. Age : à partir de 8 ans. Durée : 30 min. Langue : Français.